Congar (Père Yves)

Tous Enregistrement Série
Sigle Titre Description Date
V II 5 Œcuménisme

Si chacun est libre de pratiquer – ou de ne pas pratiquer – sa religion, alors toutes les religions se valent et on doit s’entendre sans prétendre imposer sa vérité.

Audio
17 mars 1983
V II 6 Ouverture au monde

Par le schéma XIII et l’ajout de Karol Wojtyla (GS 22, 2), le « monde », celui pour lequel Jésus n’a pas prié, n’est pas mauvais et l’Église se met à son service... Opposition totale !

Audio
21 avril 1983
V II 7 Il y a vingt ans, le Concile

À l’ouverture du Concile, les meilleurs attendaient une condamnation des erreurs modernes – modernisme et communisme. Las ! ce fut un déferlement de nouveautés, systématiquement privilégiées parce que nouveautés.

Audio
19 mai 1983
Le Masdu. ACT 2018 FÉVRIER.1 Le Masdu.

Depuis Vatican II, deux religions cohabitent dans l’Église : la religion catholique et celle que l’abbé de Nantes a appelée le MASDU. Ses analyses de cette subversion, en 1965-1966, sont d’une incroyable clarté et actualité.

Vidéo
Février 2018
Fils et Docteur de l’Église. L 149.1 Fils et Docteur de l’Église.

« La grande affaire de (sa) vie » fut la lutte contre un concile et une Église proclamant le culte de l’Homme : la troisième tentation de Jésus au désert.

Vidéo
30 septembre 2012
Vers un deuxième livre d’accusation : 1978 -1983. L 129.4 Vers un deuxième livre d’accusation : 1978 -1983.

Notre Père fut marqué par la Providence pour mener le combat de la foi contre la Réforme conciliaire. Après l’intermède de Jean-Paul Ier, il reprit la lutte, contre l’humanisme gnostique de Jean-Paul II.

Vidéo
2004 - 2005
Sermon : La Confession d’Augsbourg, charte de la Réforme. PC 80.6 Sermon : La Confession d’Augsbourg, charte de la Réforme.

Notre Père nous fait prendre la mesure du luthéranisme destructeur et de sa monstrueuse “ profession de foi ” ouvrant l’ère moderne de la sécularisation, de la laïcité et engendrant la franc-maçonnerie.

Vidéo
16 au 27 août 2017
« Fils de l’Église » (1949-1952). L 148.6 « Fils de l’Église » (1949-1952).

À peine notre Père était-il ordonné prêtre, le 27 mars 1948, qu’il affronta, oint du don de Force, la révolution sous toutes ses facettes. Ce défenseur de l’Église et de la Cité est un homme de progrès et surtout un cœur !

Vidéo
2010-2011