PC 68

LA RÉVOLUTION DE 1944

La révolution de 1944
Description

« Nous sommes entrés en 1944 dans un monde faux, où non seulement les idéologies des partis étaient trompeuses, mais encore, mais surtout, l’analyse des événements, la description des faits étaient mensongères », écrivait l’abbé de Nantes en 1962.

Date
Août 2005
Lieu
Camp Notre-Dame de Fatima

Sommaire

  •      
    Vidéo
    1. L’avancée des « erreurs de la Russie ».
    L’avancée des « erreurs de la Russie ».

    L’année 1945 vit une avancée spectaculaire des « erreurs de la Russie ». Staline fut le grand vainqueur de la guerre, non seulement en Europe de l’Est, mais aussi, idéologiquement, en France et jusque dans l’Église.

    Auteur
    Frère Bruno de Jésus-Marie
    Date
    Août 2005
    Durée
    1:00:17
  •      
    Vidéo
    2. La “ vraie France ” sous la terreur (1943-1945).
    La “ vraie France ” sous la terreur (1943-1945).

    Communistes et démocrates-chrétiens se donnent la main dans un déchaînement de haine, couvert par l’autorité usurpée de De Gaulle, pour supprimer et remplacer tous les témoins gênants du régime de Vichy.

    Auteur
    Frère Pascal du Saint-Sacrement
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:58:43
  •      
    Vidéo
    3. La Révolution institutionalisée (1945-1953).
    La Révolution institutionalisée (1945-1953).

    L’épuration ne fit pas moins de cent mille victimes, n’épargnant aucun secteur de la vie nationale : l’administration, la presse, les entreprises, les paysans, les intellectuels, l’armée et la marine, l’Église en sa hiérarchie...

    Auteur
    Frère Pascal du Saint-Sacrement
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:56:19
  •      
    Vidéo
    4. « Le M.R.P. fourrier du marxisme. »
    « Le M.R.P. fourrier du marxisme. »

    Reprenant les notes d’une conférence de l’abbé de Nantes en 1952, frère Pascal dévoile les véritables origines et les basses œuvres du Mouvement Républicain Populaire fondé à Paris en 1944.

    Auteur
    Frère Pascal du Saint-Sacrement
    Date
    Août 2005
    Durée
    1:08:56
  •      
    Vidéo
    5. L’inique procès du Maréchal Pétain (23 juillet - 15 août 1945).
    L’inique procès du Maréchal Pétain (23 juillet - 15 août 1945).

    Le procès du maréchal Pétain furt un simulacre. Pourtant, l’innocence du Maréchal éclate à toutes les pages de la minute du procès. Sa condamnation demeure un péché sur la conscience de la France.

    Auteur
    Frère Thomas de Notre-Dame du Perpétuel-Secours
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:59:52
  •      
    Vidéo
    6. Le martyr de l’Île d’Yeu (1945 - 1951).
    Le martyr de l’Île d’Yeu (1945 - 1951).

    Par son labeur de prison accepté en esprit d’expiation, comme le petit roi Louis XVII, le Maréchal a payé la dette de son peuple. Encore faut-il que celui-ci le reconnaisse et se tourne avec vénération vers son sauveur.

    Auteur
    Frère Thomas de Notre-Dame du Perpétuel-Secours
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:51:05
  •      
    Vidéo
    7. La France a perdu son âme.
    La France a perdu son âme.

    L’Épuration s’étendit aussi aux hommes de lettres. Dans ce climat de terrorisme intellectuel, deux exceptions : Jacques Perret et surtout l’abbé de Nantes, par ses articles de critique littéraire et de politique religieuse parus sous le pseudonyme d’Amicus.

    Auteur
    Sœur Bénédicte de la Sainte Face
    Date
    Août 2005
    Durée
    1:00:08
  •      
    Vidéo
    8. Madagascar et l’Afrique française à l’heure de la décolonisation.
    Madagascar et l’Afrique française à l’heure de la décolonisation.

    Frère Scubilion nous raconte la descente aux enfers de l’Afrique française à travers l’exemple de Madagascar, où la France avait accompli depuis le XVIIe siècle une belle œuvre missionnaire et civilisatrice. Jusqu’à la “ libération ” gaulliste.

    Auteur
    Frère Scubilion de la Reine des Cieux
    Date
    Août 2005
    Durée
    1:00:54
  • L’Indochine française.
  •      
    Vidéo
    9. Montage : Trois siècles d’histoire missionnaire et coloniale.
    Montage : Trois siècles d’histoire missionnaire et coloniale.

    L’épopée missionnaire et colonisatrice de la France en Indochine s’est déroulée sous le signe de l’Immaculée, Reine des martyrs. C’est le labeur héroïque de nos missionnaires qui forgea la « perle de l’empire français ».

    Date
    Août 2005
    Durée
    1:00:53
  •      
    Vidéo
    10. Les années cruciales (1945-1946).
    Les années cruciales (1945-1946).

    Étudier les raisons profondes de la perte de l’Indochine française conduit à désigner le premier coupable : de Gaulle et son mythe de la “ Résistance ”, responsable du coup de force japonais en 1945...

    Auteur
    Frère Thomas de Notre-Dame du Perpétuel-Secours
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:53:37
  •      
    Vidéo
    12. La guerre d’Indochine (1946-1953).
    La guerre d’Indochine (1946-1953).

    Chronique du long chemin de nos héroïques soldats, « sentinelles avancées dans leur poste lointain, troupes d’élite de la vraie France, tomber trahis et abandonnés de tous, sur une terre mal défendue » (G. de Nantes).

    Auteur
    Frère Thomas de Notre-Dame du Perpétuel-Secours
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:59:12
  •      
    Vidéo
    14. Diên Biên Phu, la bataille héroïque, 1954.
    Diên Biên Phu, la bataille héroïque, 1954.

    Il faut revivre au jour le jour les phases de la bataille de Diên Biên Phu pour comprendre le crime de la République et mesurer l’héroïsme de nos soldats qui se battaient pour la défense de la Chrétienté d’Indochine.

    Auteur
    Frère Michel de l'Immaculée Triomphante et du Divin Cœur
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:59:39
  •      
    Vidéo
    16. Conférence de conclusion : Georges de Nantes, défenseur de la Chrétienté.
    Conférence de conclusion : Georges de Nantes, défenseur de la Chrétienté.

    C’est le jeune abbé de Nantes qui nous permet de conclure cette étude. Dans l’orage, il tenait tête à la subversion révolutionnaire et progressiste, préparant la pleine restauration de la Chrétienté.

    Auteur
    Frère Bruno de Jésus-Marie
    Date
    Août 2005
    Durée
    0:59:21